Lettre à Laurent Fabius, Ministre des Affaires Étrangères

Interdiction d’entrée en Israël
lundi 1er juin 2015
par  Francois Sauterey

CPPI /CNPJDPI
Bourse du travail de Saint-Denis
9/11, rue Genin - 93200 Saint-Denis
CNPJDPI secrétariat : secretariatcollectif@yahoo.fr

RECOMMANDE avec accusé de réception

Monsieur le Ministre des Affaires étrangères
Monsieur Laurent Fabius
37, quai d’Orsay
75007 Paris

A Paris,
Le 1er juin 2015

Monsieur le Ministre
Chaque année, des milliers de personnes arrivent à l’aéroport de Tel-Aviv avec le projet de se rendre en Palestine occupée et se voient refuser l’entrée par les autorités israéliennes. Très souvent, elles devront reprendre l’avion en sens inverse après une longue attente, des interrogatoires agressifs et humiliants (allant jusqu’à la fouille corporelle intégrale) et un séjour pouvant durer plusieurs jours dans des conditions déplorables, dans un centre de détention.

Des militants de l’AFPS, deux musiciens et un troisième jeune, membre du Mouvement des jeunes communistes, en ont récemment fait l’expérience. Les médias ont rendu compte de leur expulsion comme de celle d’un ministre sud-africain, Blade Nizimande. Dans le cas de Gaza, le blocage est total ; des ministres, des sénateurs, des députés et jusqu’à l’ex rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits de l’homme en Palestine occupée se sont vus interdire l’entrée. Enfin, il est notable que l’ostracisme israélien est particulièrement marqué à l’égard des personnes portant un nom ou un prénom à consonance arabe.

Monsieur le Ministre, les raisons de vouloir entrer en Palestine occupée sont variées. Cela peut être tout simplement le désir de visiter des parents/amis, de rencontrer et dialoguer avec un autre peuple et une autre culture, de s’informer sur place de la situation, d’aider à la réalisation d’un projet humanitaire/de développement ou encore de soutenir les Palestiniens dans leur lutte pour obtenir la reconnaissance de leurs droits. Les autorités israéliennes n’en ont cure. Ce qui importe pour elles est de maintenir la chape de plomb qui pèse sur les Palestiniens et de réduire au minimum leurs possibilités d’échange avec l’étranger, source de respiration indispensable pour ce peuple qui subit une occupation-colonisation impitoyable depuis près de cinquante ans.

Le Consulat français de Jérusalem intervient, bien entendu, pour porter aide aux citoyens français, victimes de l’arbitraire israélien, et vous tient informé de ces incidents inacceptables.

Plusieurs associations membres de notre Collectif vous ont également saisi en vous demandant d’y mettre fin. Nous réitérons cette demande en vous priant instamment d’utiliser l’ensemble des outils diplomatiques à votre disposition. Le principe de souveraineté d’un Etat occupant ne peut être interprété, en effet, comme un droit de bloquer la circulation des personnes et les échanges humains entre le territoire qu’il occupe et le reste du monde.

On en arrive donc à cette situation aberrante où les colons violents sont libres d’entrer en France et dans le territoire européen - nonobstant les recommandations formulées, année après année, par les Consuls européens en poste à Jérusalem - alors que des citoyens pacifiques, français et européens, et des élus de rang divers sont régulièrement refoulés par les autorités israéliennes.
Nous vous demandons donc de réagir en interdisant immédiatement l’entrée en France aux colons violents et en appliquant cette mesure aux Israéliens résidant dans l’une des colonies établies, en violation du droit international, au-delà de la Ligne verte.

Nous vous prions de recevoir, Monsieur le Ministre, nos salutations distinguées.

signataires membres du Collectif pour une Paix Juste et Durable entre Israéliens et Palestiniens :
Agir Contre le Colonialisme Aujourd’hui (ACCA) – AFD International – Alternative Libertaire (AL) – Américains contre la guerre (AAW) – Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF) – Association des Tunisiens en France (ATF) – Association France Palestine Solidarité (AFPS) – Association Nationale des Élus Communistes et Républicains (ANECR) – Association pour la Taxation des Transactions financières et pour l’Action Citoyenne (ATTAC) – Association pour les Jumelages entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes Françaises (AJPF) – Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC) – Association Universitaire pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP) – Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien (CCIPPP) – Cedetim / IPAM – Collectif des Musulmans de France (CMF) – Collectif Faty Koumba : Association des Libertés, Droits de l’Homme et non-violence – Collectif interuniversitaire pour la coopération avec les Universités Palestiniennes (CICUP) – Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Palestine (CJACP) – Collectif Paix Palestine Israël (CPPI Saint-Denis) – Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR PO) – Comité Justice et Paix en Palestine et au Proche-Orient du 5e arrt (CJPP5) – Droit-Solidarité – Ensemble – Europe Ecologie les Verts (EELV) – Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) – Fédération Syndicale Unitaire (FSU) – Forum Palestine Citoyenneté – Gauche Unitaire (GU) – Génération Palestine – La Courneuve-Palestine – le Mouvement de la Paix – les Femmes en noir – Ligue des Droits de l’Homme (LDH) – Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté, section française de la Women’s International League for Peace and Freedom (WILPF) (LIFPL) – Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) – Mouvement Jeunes Communistes de France (MJCF) – Mouvement Politique d’Émancipation populaire (M’PEP) – Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) – Organisation de Femmes Égalité – Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF) – Parti Communiste Français (PCF) – Parti de Gauche (PG) – Participation et Spiritualité Musulmanes (PSM) – Socialistes pour la Paix – Sortir du colonialisme – Une Autre Voix Juive (UAVJ) – Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT) – Union Générale des Étudiants de Palestine (GUPS-France) – Union Juive Française pour la Paix (UJFP) – Union Nationale des Étudiants de France (UNEF) – Union syndicale Solidaires


Contact

CNPIDPJ
Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens

Bourse du travail de Saint-Denis
9/11, rue Genin
93200 Saint-Denis

Contact : contact@cnpjdpi.org
Webmestre : webmestre@cnpjdpi.org

Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois